• featured
  • featured
  • featured
  • featured
  • featured
  • featured
  • featured
  • featured
  • featured

Supplémentation nutritionnelle : 4 questions au Dr Frickern nutritionniste à l’hôpital Bichat

2010 March 9

Interview du Dr Jacques Fricker, co-auteur de “La vérité sur les compléments alimentaires” (ed. Odile Jacob) parue dans Paris Match (mars 2010)

Supplémentation nutritionnelle : 4 questions au Dr Frickern nutritionniste à l’hôpital Bichat

1- Quelles sont les différences entre un complément alimentaire et un médicament?

2- Quelles sont les personnes à risque auxquelles on conseille une supplémentation?

3- Comment rechercher une déficience en vitamines / minéraux? En France, quelle est la fréquence de ces déficiences?

4- Quels sont les risques d’un excès de compléments alimentaires?

complement alimentaire nutritionniste Dr Jacques Fricker nutritionniste à l'hôpital Bichat et co-auteur avec le Pr Luc Cynober de "La Vérité sur les Compléments alimentaires"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1- Quelles sont les différences entre un complément alimentaire et un médicament?

“Le but d’un médicament est de guérir, celui d’un complément alimentaire est d’améliorer le fonctionnement de l’organisme ou d’un organe précis.”

2- Quelles sont les personnes à risque auxquelles on conseille une supplémentation?

- “les sujets atteints de certaines maladies digestives entraînant une mauvaise alimentation des vitamines & minéraux

- les personnes souffrant d’un ulcere à l’estomac ou d’un fibrome utérin qui provoque des saignements et une carence en fer

- les végétaliens ne consommant qucun produit d’origine animale. Ils sont carencés en oméga 3, en fer, en calcium, en vitamine B12 et en vitamine D. Cela entraîne de fréquents troubles neurologiques.

- les personnes sous régime amaigrissant inapproprié (d’où un déficit global en vitamines et minéraux)

- A certaines étapes de la vie : durant la grossesse, un apport en folates (acide folique) et en fer est fréquemment recommandé. De même, un apport en vitamine D est nécessaire souvent au bout du 7ème mois.  Pour les futures mamans qui consomment peu de poisson, une supplémentation nutritionnelle en iode est souvent prescrite.

Après la ménopause, la vitamine D est recommandée pour préserver le système osseux.

En période d’activité intellectuelle intense, la prise d’oméga 3 en gélule est une aide précieuse.

Les grandes sportives présentent souvent une carence en fer.

A un âge avancé, la supplémentation en vitamine D et en vitamine B9 est souvent conseillée. “

A tout âge de la vie et à toute période spécifique, il correspond des besoins différents. Lorsque l’alimentation quotidienne n’est pas assez riche en vitamines et minéraux, il est important d’envisager une supplémentation nutritionnelle. Les compléments alimentaires, en gélule par exemple, sont une aide précieuse au bon fonctionnement de l’organisme. A chaque période correspond le meilleur complément alimentaire.

3- Comment rechercher une déficience en vitamines / minéraux? En France, quelle est la fréquence de ces déficiences?

“Pour un déficit ou une carence en certains nutriments, comme la vitamine D ou le fer, il existe des examens saguins qui permettent de faire un diagnostic. Ce sont les seules carences que l’on peut déterminer par le biais d’examens et de ce style de bilan à échelle individuelle. Il faut donc se méfier de certains bilans de santé, notamment lorsqu’ils sont chers.”

Une consultation ou une analyse de vos symptômes par un professionnel détermine certaines carences : en étudiant le fonctionnement de votre corps et votre mode de vie, alimentation, on peut définir vos besoins.

“Une carence st un manque important d’un ou plusieurs nutriments entraînant la survenue d’une maladie (notamment par manque de vitamine D : risques de rachitisme ou scorbut). Le déficit correspond à un apport légèrement inférieur aux besoins risquent d’induire une fatigue et une moindre résistance de l’organisme.

En France, les déficit les plus fréquents sont lefer chez les femmes jeunes et la vitamine D chez les adolescents et les plus de 50 ans. Mais aussi la vitamine C et le calcium chez les personnes consommant peu de produits maitiers et en vitamine B9 ou folates (acide folique) chez ceux consommant peu de légumes verts. “

4- Quels sont les risques d’un excès de compléments alimentaires?

“Un excès de fera un effet pro-oxydatif, c’est à dire une oxydation de cellules (protéines, lipides, chromosomes, etc) qui va les altérer. Le fer est prescrit à de faibles doses dans un but préventif (15 à 20 µg / jour) et à des doses plus importantes en cas de déficit important (environ 80µg).

La vitamine A surdosée peut induire une maladie du foie risquant de dégénérer en cirrhose si l’on dépasse la dose de 800 grammes / jour.

La vitamine C coporte un danger d’oxydation des cellules à partir de 500 milligrammes / jour.

De même, attention aux cocktails sur-vitaminés : s’ils sont surdosés, la baisse de l’immunité naturelle peut être un effet secondaire. “

Interview du Dr Jacques Fricker, co-auteur de “La vérité sur les compléments alimentaires” (ed. Odile Jacob) parue dans Paris Match

(mars 2010)

Remerciements à Nelson et à sa maman pour cet article ;-)

Vous êtes belle, montrez le

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share and Enjoy:
  • Digg
  • Sphinn
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Mixx
  • Google

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS

medecine sante santé medecine santé medecine remedes naturopathie medecine douce "santé com" micronutrition "prévention santé" "santée" "nutrition santé" "santè" "prévoyance santé" medecine plantes "santé soins" "nutrition sante" "santé bien être" naturopathes phytotherapeute "conseil santé" micro nutrition medecine parallele medecine energetique medecine alimentation